Crédit photo : Fred Porcu / Icon Sport
6 juillet 2020

« Quand j’ai vu les infrastructures, le staff, la volonté des joueurs lors des entraînements, engagés, impliqués, je me suis dit que j’aimerais bien faire partie du projet pour les faire progresser et faire progresser le club. » – Gurthrö Steenkamp

💛💙 Chers amis et supporters de l’Olympique Marcquois Rugby, c’est avec plaisir et fierté que nous vous présentons l’ultime recrue de la saison !

Il vient renforcer le staff technique fort d’un titre de champion du monde 🇿🇦 en 2007 !

Gurthro Steenkamp sera le coach en charge de la mêlée. Il interviendra mensuellement auprès des avants seniors afin d’optimiser cette phase de conquête. Son crédo : « No scrum, no win » ! 💪

Né à Paarl (AFS) en 1981, Gurthrö Steenkamp compte 53 sélections avec les Sprinboks. Outre la 1ère coupe du monde en France, il a remporté le Tri Nations en 2009, le Super Rugby en 2007, 2009 et 2010 et la Currie Cup en 2007. Arrivé en France après la coupe du monde 2011, il a porté les couleurs de notre parrain : le Stade Toulousain, avec lequel il a remporté le bouclier de Brennus en 2012. 🏵

Ce « docteur es-mêlée » rejoint le projet de l’OMR-LM pour lequel il se passionne : « Quand j’ai vu les infrastructures, le staff, la volonté des joueurs lors des entraînements, engagés, impliqués, je me suis dit que j’aimerais bien faire partie du projet pour les faire progresser et faire progresser le club. J’ai la chance d’avoir vécu une super carrière de joueur professionnel. Et aujourd’hui, il est très important pour moi de transmettre mon expérience à des joueurs qui ont un autre niveau ». 👆

Comment Gurthrö est-il devenu coach ? Tout simplement parce que lui-même, en tant que joueur, se posait beaucoup de questions. Et pour progresser, il emmagasinait des savoir. Au Stade Toulousain, les jeunes joueurs le sollicitaient régulièrement pour améliorer leur position, leur approche de la mêlée.

C’est tout naturellement qu’il a construit son activité professionnelle autour de cet axe : « J’ai beaucoup travaillé la technique en tant que joueur car je voulais plus apprendre. C’est ce qui m’a amené à créer ma structure. Pour moi le message est simple : c’est important pour un joueur de comprendre comment, pourquoi il est en difficulté. Mon fonctionnement ça n’est pas de dire que telle attitude n’est pas bien mais d’être une solution. Je travaille beaucoup sur la mobilité. Je ne travaille pas la souplesse car c’est statique. Pour protéger le joueur il faut qu’il ait de l’amplitude donc de la mobilité, du gainage, pour être efficace et en sécurité ».

Et quand on parle de Lille à Gurthrö, ville qu’il ne connait pas encore : « Lille je ne connais pas trop, mais comme je bosse je n’ai jamais le temps de découvrir ! Mais je sais que dans le nord il y a peu de clubs, c’est donc un beau challenge pour moi ! Ca fait presque 10 ans que je vis en France et je comprends bien comment ça fonctionne. Et je veux que les joueurs gardent leur culture française : c’est un point fort ici ! »

Bienvenue Gurthrö ! 💛💙

Remerciements
Merci à Icon Sport pour sa réactivité et son aide dans la fourniture de cette superbe photo !
Crédit photo : Fred Porcu / Icon Sport